L'IFAT, de l'origine à nos jours

C’est en 1975 que naît l’IFAT. Suite au premier congrès européen d’Analyse Transactionnelle de Villars (Suisse), quelques français intéressés par l’Analyse Transactionnelle décident de créer notre Association.

Dans les années qui suivent, le nombre d’adhérents va s’accroître rapidement – l’association comptera jusqu’à un millier de membres en 1980. A côté d’évènements traditionnels (bulletin, Congrès, semaine d’AT en été), des activités se développent en région (informations, formations).

Des associations régionales voient le jour et se fédèrent au sein de l’IFAT.

Alors que l’Association Européenne (EATA) à laquelle est rattachée l’IFAT renforce ses préconisations et des processus de formation certifiants, cette organisation satellitaire  n’est plus adaptée. Vers les années 2000, dans un objectif de mise en cohérence des actions au plan national et international un mouvement inverse recentralise les structures.

En 2009, l’IFAT decide d’évaluer ses missions, de remettre à plat ses actions et developer des initiatives plus proches des besoins de adherents. Parallèlement, sa volonté est que ces initiatives soient portées par des membres de l’Association, ou des groupes de membres ayant des intérêts communs.

C’est ainsi qu’a été favorisée l’émergence de “groupes d’intérêt” qui développent une offre et une culture propres, tout en reconnaissant l’IFAT comme organisation fédératrice pour le maintien de la coherence.

Actuellement ces groupes sont au nombre de 3 :

  • ETG6 : association des étudiants en AT
  • SEMLATE : semaine d’AT en été
  • SOCRAT : association de recherche en AT

 

Cette palette de groupes d’intérêt a naturellement vocation à s’élargir et se consolider.

L’IFAT développe ses relations internationales :

  • avec l’EATA (European Association for Transactional Analysis), à laquelle elle est rattachée et où deux déléguées la représentent (lien/clic avec …)
  • avec les associations francophones ASAT FR (Suisse romande) et ASSOBAT (Belgique)
  • avec l’association allemande DGTA.

Parmi les actions menées en commun : l’organisation de colloques et de congrès, l’organisation de sessions d’examens en français, la publication de la revue des AAT.

De manière plus générale, la volonté de l’IFAT est de renforcer les liens de l’association avec ses adherents et le grand public, grace au développement d’actions de communication de qualité.